clair-obscur

La lumière de l’annotation : pour une esthétique de la pénombre dans les espaces numériques

L’esthétique de la pénombre, porté par les japonais 16, fait ainsi du clair-obscur, de l’impression, de la suggestion l’un des moyens de la connaissance. Nous devrions donc, à notre tour, apprendre à développer l’art de la dissimulation, du détournement, du chiffrage dont le codeur et le hacker, ces maîtres de l’invisible, offrent peut-être aujourd’hui les meilleurs exemples.

http://marginalia.hypotheses.org/23140

annotation, légende, marge,
annotation, légende, marge,